LesEuropéenshantésparle technostress



  • 2019-07-13
  • 来源:狗万体育app

Les nouvellestechnologiesdélultiplientlesostibilitésde«travail nomade»。 Àlaclé,des risques pourlasantémentaleet physique,alerte un lapport de l'Institutsyndicaleuropéen。

互联网
«Un specter hante l'Europe:c'est la figure du travailleur virtuel,du travailleur nomade,qui travaille de partout,demanièredigitalisée。 »C'est par ce clin d'œilauManifeste du parti communiste de Marx que lechercheurnéerlandaisJanPopmandébutesaréflexionurle Technostress et autres revers du travail nomade,dans unrapportrédigél'andernieràlademande de l' Institutsyndicaleuropéen(ETUI),organisme de recherche delaConfédérationeuropéennedessyndicats(CES),pour«alerter lestravailleursuropéensurles risques»liésàl'essordes nouvelles technologies dans le travail。
Avec 1 milliard de smartphones et tablettes vendus dans le monde en 2013,et peut-êtredeuxfois plus en 2015,lespossibilitésde«travail nomade»,c'est-à-direailleursqu'àsonposte de travail,notammentà住所,爆炸物。 La partdesalariésdel'Unioneuropéenneœuvrantplusd'del quart de leur temps de travail ailleurs que sur leur lieu de travail estainsipasséede7%en2005à25%en 2010,et pourrait grimperencoreà40%d' ici 2016,souligne l'étude。 Une«modernization»qui pour l'auteur,un brin provocateur,nousramèneaussiàceXIXesiècleoàlespatrons du textile faisaienttravailleràdomicileleurs ouvriers,àquiilsfournissaientmatièrepremière,matérieletinstructions ... EncedébutdeXXIesiècle ,le nomadisme sauce Internet peut semblercontenteràlafois employeursetsalariés。 Les premiers y voient unepossibilitédedéductiondescûttsurle nombredemètrescarrésnécessairesdansles bureaux et sur les frais de transport。 Les secondspeuventêtretentésparletravailàlamaisonpouréviterlestemps de trajetetgérereux-mêmesleurtemps de travail,afin de lutter contre le surmenage et mieux«concilier»vie professionnelle et vie de famille。
Des avantages qui montrent rapidement leurs limites aveclamontéederisquesassociés,àproforpar par une charge psychosociale accrue,«lorsquelespossibilitésqueles nouvelles technologies offrent au travailleur se transforment en pression,tant du point de vue des attentes du patron,descolrègues ou des clients que de la pression individuelle ressentie sous forme d'unetechnodépendance»。 Ce«technostress»prend la forme d'une surcharge informationnelle qui peutconduireàl'inmpacacitédeprendreunedécision,àunehardéàs'organiser,àétablirdespriorités,àgérersontemps。 Il diminue lespossibilitésdelééération,mais aussilaproductivité。 Il peut se doubler d'unetechnodépendanceavevepar parmple 35%des travailleurs qui consultent leursmailsdèsleréveil,avant lepetitdéjeuner...Àlacléégalement,une«techno-invasion»qui brouille la limiteentresphèreprofessionnelleetsphèrelrivée, nuitàlaquantitéetlaqualitédusommeil,et peutconduireàl'épuisement。 Sans oublier le risque accru d'accident de la route,et lerisqueliéàl'secerationauxondesélectromagnétiques,classées«cancérogènesausss»par le Circ en 2011.«Notre cerveau ne se reating jamais。 Il doit sans cesse traiter des informations,en laisserdecôtéetdéchiffrerdesimages。 Et ce alors que l'homme a besoin de repospourdéveloppersaréflexionetsacréativité»,pointe l'auteur en citant laphilosopheéerlandaiseJokeHermsen。
préalables不可缺少的,le volontariat et l'évaluationdesrisques
«L'introduction du travail nomade ne peutsedéciderdemanièreunilatérale»,insiste le rapport de l'Institutsyndicaleuropéen,«une concertation avec lesreprésentantsdupersonnels'avèreinnepensable»。 Les条件préalablesdupassage au travail nomade sont le volontariatdusalariéetuneévaluationdesrisques par l'employur,concernant la charge physique et psychique detravailàadomicile:ergonomie du poste de travail,exposition auxchampsmagnétiques,horaires et temps de repos ,defénisationdesfraisdematériel,surveillance delasanté......

范妮杜马鲁




    • 娱乐排行