Florange ne se laisse pas enfumer



  • 2019-09-12
  • 来源:狗万体育app

L'act entre le gouvernement etMittalépargnelanationalizationaugéantdel'acier,mais n'offre pas de vraies garantiesauxsidérurgistelsorins。 Déçus,les syndicats,tenusàl'écartdespourparlers,serontreçusmercrediàMatignon。

ÀFlorange,ladésillusion,l'amertumesontàlamesure des espoirs nourris,et entretenus jusqu'au plus haut niveau de l'État。 «Traîtres! »lançait,vendredi soir,le responsable du syndicat CFDT de Florange,ÉdouardMartin,enécoutantlepremierministredétaillerl'accord qui venait d'êtreconcluavec Mittal。 «Jusqu'àladernièreminoquasiment,on nous a fait croire que la nationalizationtemporaireétaitacquise,expliquait le syndicaliste。 在这里,我们将了解更多信息,请访问Jean-Marc Ayrault,他是一位年轻的人,他是一位非常友好的人。 »Jeudi encore,en effet,les syndicats pouvaient s'appuyer surlesdéclarationsd'ArnaudMontebourg leur assurant que«le montage juridique,économiqueetindustriel»d'une prize decontrôledusite de Florange par l'Étatétait«ficelé» ,indiquait laCGTmétallurgie。 La veille,mercredi,devantlesdéputés,lemêmeministredu Redressementproductifdéclaraitavecautant d'assurance qu'unrepreneurérieuxétaitrevenéàprendrele relaisetàinvestir400百万欧元。 Et vendredi soir,donc,patatras! C'est un toutautreschémaquele premierministreprésente。

de 450 ¢ 600百万, selon le支持faure

Le patron du groupe indien se serait,dit-il,engagéàcequ'il n'y ait«pas de plansocialàFlorange»。 Mais pas,semble-t-il,àququ'il n'y ait pasdedéparts«volontaires»,de non-remplacementdesdépartsenretraite ... Il aurait aussi promis d'investir«au moins 180 million d'euros sur les cinqprochainesannéesàFlorange»,demanièreà«pérenniserrerenforcer»sesactivitésdusiteliéesàlafilièrefroide。 Mais,fait observer un syndicaliste CGT,le rapport Faure,travail d'professional surlaviabilitédusiteréaliséavantl'été,estimatel'investissementécessaire«entre 450 et 600 million sur cinq ans»...Troisième订婚:ArcelorMittal maintiendrait les deux hauts-fourneaux de Florange,initanlementvouésàlafermeture,«dansunétatquipermette,le moment venu,laréalisationd'unprojet industriel d'avenir»。 Il s'agit duprojeteuropéenUlcos,consistantàproductionsde l'acier en consommant moins d'énergieetenémettantbeaucoupmoins de CO2。 Mittal aurait«acceptédepoursuivrelesétudes»。 Autant d'Engments«inconditionnels»du groupe,proclame Ayrault,promettant de«veilleràcequ'ilssolempallessreeésscrupuleusement»,quitteàonutiliser lesmoyensnécessairesencas de non-respect»。

Matignonn'hésitaitpas

àdémentir儿子ministre

Enfin,d'une短语,le chef du gouvernement tentait de justifier le non-recoursàriationalizationen affirmant que,bien qu'envisageable«dans des circonstances historiquesparticulièresoupour sauvegarderdesintérêtssupérieursdela nation,elle n'est pas效率面临无可挑剔的解决方案»。 Un disours en nette rupture avec celui tenu,des jours durant,par le ministre du Redressement productif。 Pourétayersonchoix,Matignonn'hésitaitpasàdémentirsonministreenprétendantquele repreneurannoncéparcelui-cinéétaitpas«crédible»。 Ainsibrutalementdésavoué,ArnaudMontebourgdécidaitnéanmoinsd'encaisserle coup - «J'aidécidéderesteràmonposte de travail et de combat»,disait-il sur TF1 - tout en renvoyant unepiqueàl'hôtedeMatignon:« Je crois que le premier ministre peut faire preuve d'enore plusdefermetépourobtenir davantage d'ArcelorMittal。 »Et en affirmant queleprésidentHollandeluiavaitassuréseconddique«la nationalization temporaire restait sur la table car c'est une arme劝阻»。 Ayrault,desoncôté,tentait d'Arrondir les angle en faisant valoir que l'activisme de Montebourg avait«contribuéàcréerunrapport de forces favor»àl'adt。

Pas de quoi apaiserlacolère,lever les doutesducôtédeFlorange。 Tandis que FO se disait«satisfait»,tout en redoutant de la«poudre aux yeux»,àlaCGTetàlaCFDT onexprimaitàl'unissonle sentimentdes'être«fait enfumer»par le gouvernement。 Et,surtout,on traduisait un manque total de confiance dans les dires de Mittal。 «Lors de la fermeture de Gandrange,il avait promis 320百万pour Florange,on a'a a jamais vu la couleur,lessalariéssontéchaudés»,pointe,dans le JDD,lesecrétairegénéraldeFO,Jean-Claude Mailly。 «在一个真正的成功者Mittal en partie,dit Philippe Verbeke,représentantCGTaucomitédegroupeeuropéen,évoquantlanon-fermeture des hauts-fourneaux,mais onrestefrustrécaron sent quetoutçaesttrèsfragileen termes de promesse。 »

Au-delà,et surtout,laéceptiondessyndicalistes tenait au fait qu'«on ne sort pas des griffes de Mittal»。 «Il vatoujoursêtreàl'œuvre,或者在sait que c'est quelqu'undetrèshabile,dit Philippe Verbeke。 在forancémentl'angoissede se faire avoir sur cevirageononcé。 D'ailleurs,nous,àlaCGT,ne changeons pasnotrefaçondevoir les choses:Mittal estunproblèmepartouten France dansnosantiversés,ilfautréussiràensortir。 Donc,changerdepropriétaireurnos installations,avecuneévolutiondansla gouvernance qui permette d'avoir une intervention de l'Étatsurlastratégie,et aussi des syndicats。 Le dossier Florange est un symbole du besoin de donner plus de contre-pouvoirs aux组织syndicales。 »Pour l'heure,les syndicats,quiseréunissentcelundi enintersyndicaleàFlorange,ladent la rencontre qu'ils doivent avoirmercrediàMatignonavec le premier ministre。

倒Désir,«le choix

du volontarisme»

Parmi les responsables politiques,lesdeuxtêtesdel'UMP sesontopenséesé,sansduthardé,pourdénoncer,l'un - Jean-FrançoisCopé - «une forme d'improvisation au sommetdel'État»,l'autre - François Fillon - «l'incohérence»et l'irréalisme»de l'exécutif。 Passantainsimallègrementurles engagements trass de Sarkozy vis-à-desdeslalariésdel'aciériedeGandrange,ferméeparMittal en2009.Àtauche,tandis que lepremiersecrétaireduPS,HarlemDésir,voit dans le plan gouvernemental«le choix du volontarisme et de la modernization industrielle»,mais que certains de ses camarades,commeJérômeGuedj,présidentPSduconseilgénéraldel'Essonne,regrettent qu'on n'ait pas mis«enœuvrepourlapremièrefoisl'outil de la nationalization temporaire,parcequeçaavaitune vertu d'exemplarité»,lesecrétairenationalduPCFdénonce«unrenoncementàl'ambitiond'une relance durable du site»de Florange。

Disant«comprendrelacolèredesalariésetéluslocauxdevantcettedéndédela la puissance publique»,Pierre Laurent juge que l'accord Mittal-gouvernement ne peut en aucuncasêtreunpoint final au dossieretréclamelamise en place d'un« comiténationalpluraliste associant syndicats,éluslocaux,parlementaires,État,industriels et banques»pour chercher des«solutions industrielles d'avenir»。

Yves Housson