LaSociétégénéralesubpectéededédond'initié



  • 2019-09-10
  • 来源:狗万体育app

Labanquefrançaise,qui pourrait se retrouver devant lesjugesaprésdesévélationspubliéesdansla presse,répliquéenportant plainte pour diffamation。

LaSociétégénérale(SG)n'en a pas fini avec l'affaire Kerviel。 Huitansaprésquel'ex-trader de la SGaétéacitéd'avoirfaitperdreàsoconururu4,9 milliards d'euros,soninccérationpendantcinq mois pour«abus de confiance,faux et use de faux»,puis salibérationassortiedu port d'unbraceletélectronique,«l'affaire»revient dans l'actualité。 Selon le site Mediapart et le journal les Inrocks,dessoupçonsde«déled'initié»visent cette fois Daniel Bouton,l'ancien patron du groupe bancaire,qui dirigeait l'institution au moment des faits。

Au fond de cette nouvelle affaire Kerviel,ouplusprécisémentdeses suites,se trouventlesélémentsrendusésparles deux publications et fournis par unejournalistefinancière,selon laquelle Daniel Boutonauraitinforméadiefieursbanquiers concurrents du«débouclage»即将到来的职位financièrescrisquéespriss parJérômeKerviel,«bien avant l'annonce officielle du scandale»,pointe l'AFP,pour leur demander leur aide。 Unetellemanuœuvre,avant quelesmarchésboursiersne soientofficiellementinformés,pourrait relever de ce qu'il est convenu d'appelerdondéeded'initié(àsavoirlapossibilitéd'opérationsfinancièresseulementpour des personnes disposant d'uneinformationcachée aux autres)。 RappelonsqueJéromeKervielatoujoursaffirmécueson employeur l'avait soutenu danssestrèsuntantantesprises de risques d'opérationsenbourse avant de le«lâcher»。 Selon Mediapart,le patron de la SGauraitinformésesconcurrents quatre jours avantlarévélationpublique,le 24 janvier 2008. Un de cesbanquierscontactésparpartpartédémenti。

Les arguments de la banque面对辅助juges

ImmédiatementAprèscesnouvellesrévélations,«les avocatsdeSociétégénéraleonteu pour instruction de porter plainte pour diffamation»àl'encontredes directeurs des deux publications et desjournalistesinliqués,aindiquéJeanVeil,avocat de la SG,rapporte l'AFP 。 Toujours selon Jean Veil,«monsieur Boutonestimeintolérable»d'être误导。 Quoi qu'il en soit,l'avocat de la SG prend les devants et soutient en substance que si Daniel Bouton ainforméd'autresbanquiers,il ne l'a fait que danslesrègles,danslasoiréeprécédantlaconférencedepresse annonçantlapertedeprèsde5 milliards,ou juste avant,hors ouverturedesmarchés。 LedéfenseurdelaSGdénonceaussil'information selon laquelle l'établissementfinancieraurait«bluffé»pour alourdir la perte afin de masquer d'autresdéfaillancesindépendantesdesagissementsrerocrochésàKerviel。 L'argumentationdéjàévoquéeorsduprocèssenappel de l'ex-trader n'avaitpasétéretenuepar les juges。 Danssudéfense,la SG s'enprendàdesdes-révélations»qui vont cependant se retrouver sur le bureau d'un juge ...

GéraldRossi




    • 娱乐排行